Qu'est ce que le park riding ?

Le park est la discipline la plus connue du BMX freestyle, notamment grâce aux contests tels que les X Games, les Gravity Games, le FISE... Un skatepark est le plus souvent réalisé en bois (en intérieur) et en béton en extérieur.

Le principe du park est de réaliser des figures sur les modules présents dans l'aire du park (quarters, plans inclinés, curbs, rails, walls...). Le park est en quelque sorte la combinaison de toutes les disciplines du BMX (dirt, street, flat) car grâce à la diversité des modules, il est possible de réaliser des figures aériennes comme en dirt sur une fun-box ou bien des grinds comme en street sur les curbs et rails et des figures au sol sur les plateformes des quarters comme en flat.

Le problème du park est son manque d'infrastructures. En effet, les villes sont rarement dotées de structures nécessaires à la pratique, ainsi les riders se tournent vers le street (avec les quelques inconvénients qu'il engendre comme les rares dégradations du mobilier urbain) ou vers le dirt car il est parfois plus facile de creuser quelques bosses en terre que de construire un skatepark.

Source wikipédia

Une petite vidéo pour décrire le park riding poussé à l'extrême.

Ici l'idée est d'utiliser les modules en bois pour prendre de la hauteur et prendre de la vitesse pour envoyer des figures techniques.


Le bowl riding qui est une des facettes du park.

Une vidéo incroyable de bowl riding par les meilleurs rider du monde.


Quand la race rencontre le park

Renaud blanc de Genève.